Lieux culturels du Crous

Bourgogne-Franche-Comté

Comme tous les lieux de spectacle en France, nous sommes dans l’obligation de mettre en suspend notre activité au sein de nos 3 lieux : le Théâtre Mansart à Dijon, Le Petit Théâtre de la Bouloie et Le Café International à Besançon.
Aucune représentation n’aura lieu au cours de ce mois de Novembre, et nous ne savons pas encore quand nous pourrons annoncer notre réouverture au public. Sachez cependant que nous accueillons toujours les artistes en résidence à huis clos, et que chacun continue de créer et de travailler. Toute l’équipe du Service Culturel du CROUS Bourgogne-Franche Comté va continuer à imaginer les jours où les spectateurs pourront de nouveau se nourrir d’Art et de spectacles, et où les artistes retrouveront leur public.
À bientôt

Histoire d’une jupe

Petit
théâtre
de la
Bouloie

Besançon

7, rue Pierre Laplace 25000

Vendredi 5 mars 2021

Infos & réservations

Petit théâtre de la Bouloie
culture@crous-bfc.fr
T. 03.81.48.46.08
T. 03.81.48.47.90
Crédit photo ©Cie kinétochore

Histoire d’une jupe

[SORTIE DE RÉSIDENCE]

Cie Kinétochore

Crédit Agricole, Passe Muraille, CROUS Bourgogne Franche-Comté
Interprètes : Sandrine Chapuis et Camille Joutard
Technique : Clément Hubert et Théo Tisseuil

50 min

L’ennui est essentiel, il nous pousse à développer notre imaginaire et par la même occasion, à nous connaître un peu plus. C’est ce qui arrive à Ella qui, emportée par son imagination, tombe nez à nez avec La Chose. Anonymes l’une pour l’autre de prime abord, les deux entités s’apprivoisent doucement. Elles évoluent ensemble et se défont petit à petit de tout ce qui les empêchent de se reconnaître. Tout au long de l’enfance et de l’adolescence, nous faisons face à une succession d’étapes qui déterminent partiellement notre avenir. Cette pièce est un voyage vers « soi » et invite subtilement le spectateur à se questionner sur ses envies/rêves et sur ce qui peut les limiter : regard des autres, pressions sociales etc. Si la société est indispensable à la construction identitaire, il est intéressant de reconnaitre ce qui, en elle, peut nous éloigner de ce à quoi nous aspirons. Entre chant, danse et cirque, ce duo assied une pluridisciplinarité qui soutient le propos de la pièce.

Les interprètes, fortes de leurs spécialités respectives se nourrissent l’une l’autre et embarquent au passage les spectateurs dans un univers de possibles. La dimension imaginaire est mise en valeur par l’acrobatie et la danse, tandis que la réalité et appuyée par le travail de la voix. Nous proposons une rencontre/discussion avec le public à l’issue du spectacle afin d’aborder les sujets en lien avec la pièce. Par ailleurs, nous aimerions ancrer la pièce dans un processus pédagogique sur le moyen terme. En collaboration avec des écoles/collèges/lycées, il s’agit de proposer aux professeurs différents supports pédagogiques et artistiques en lien avec le propos du spectacle afin de préparer les jeunes à leur venue au théâtre. Après le spectacle, nous aimerions proposer des ateliers permettant aux jeunes à s’investir dans un processus de création artistique, en leur proposant des outils tels que chant, danse, cirque etc. afin qu’ils s’expriment et cherchent un peu leur « voix ».