Lieux culturels du Crous

Bourgogne-Franche-Comté

Comme tous les lieux de spectacle en France, nous sommes dans l’obligation de mettre en suspend notre activité au sein de nos 3 lieux : le Théâtre Mansart à Dijon, Le Petit Théâtre de la Bouloie et Le Café International à Besançon.
Aucune représentation n’aura lieu au cours de ce mois de Novembre, et nous ne savons pas encore quand nous pourrons annoncer notre réouverture au public. Sachez cependant que nous accueillons toujours les artistes en résidence à huis clos, et que chacun continue de créer et de travailler. Toute l’équipe du Service Culturel du CROUS Bourgogne-Franche Comté va continuer à imaginer les jours où les spectateurs pourront de nouveau se nourrir d’Art et de spectacles, et où les artistes retrouveront leur public.
À bientôt

Biomes

Théâtre
Mansart

Dijon

94, boulevard Mansart 21000

Mercredi 20 mai 2020 → 20h30

Infos & réservations

Théâtre Mansart
theatre-mansart@crous-bfc.fr
T. 03.80.63.00.00

Plus d'infos

Oblique

Oblique est soutenu par la Ville de Dijon.

Crédit photo : Vincent Loyer

Biomes

Oblique

direction artistique  I  Benoit Graindorge
composition  I  Benoit Graindorge et Pierre-Olivier Fernandez
régie son  I  Robin Mory
régie lumière  I  Sidi N’aïm

1 h 30 min

Une approche symphonique de la musique d’aujourd’hui, ni verticale ni horizontale, de biais. 

Oblique est un ensemble symphonique augmenté d’une section rythmique. Ici pas question de s’en tenir au répertoire classique : l’objectif est de s’émanciper de l’image traditionnelle en bousculant les habitudes, avec l’envie de surprendre, de prendre parti, de s’engager dans une conception nouvelle de l’orchestre. 

Dans cette nouvelle création, il est question d’écologie. L’écologie n’est plus une affaire de scientifiques alarmistes et isolés, une lubie de quelques nantis marginaux et éclairés, ni une intrigue de vieillards nostalgiques d’une époque plus bucolique. Nous n’en sommes plus là. L’écologie est passée en quelques années des sermons ternes et frustres à une problématique capitale qui est aujourd’hui au cœur des préoccupations de beaucoup d’entre nous, et qui deviendra de plus en plus déterminante pour l’avenir de l’humanité. Benoit Graindorge et Pierre-Olivier Fernandez, parlent et abordent ce sujet sous la forme d’une série de pièces auditives qui décrivent les différents climax, c’est-à-dire des biomes à leur stade final de développement, en équilibre écologique, qui n’auraient pas subi d’intervention humaine. Ils présenteront ainsi six volets, six biomes musicaux avec leur lot de réel, mais aussi de fantasme et d’imaginaire : musique et matériaux sonores se mêlent pour nous plonger dans une perception concrète du tableau, une réalité imagée et tangible que la partition viendra parfois renforcer et souvent ébranler. 

Il ne s’agit pas ici d’un discours politique, ni d’une injonction environnementaliste, mais seulement de porter un regard – oblique – sur un monde qui nous file entre les doigts, de rendre hommage à ce qui disparaît. 

Sous la direction de Benoît Graindorge, les 40 musiciens nous donnent leur vision de la musique d’aujourd’hui : de Chostakovitch à Métropole Orkest, entre arrangements classiques et approche jazz, des inspirations hip-hop ou électro aux influences de la musique des minimalistes américains ou des musiques de films…