Lieux culturels du Crous

Bourgogne-Franche-Comté

Comme tous les lieux de spectacle en France, nous sommes dans l’obligation de mettre en suspend notre activité au sein de nos 3 lieux : le Théâtre Mansart à Dijon, Le Petit Théâtre de la Bouloie et Le Café International à Besançon.
Aucune représentation n’aura lieu au cours de ce mois de Novembre, et nous ne savons pas encore quand nous pourrons annoncer notre réouverture au public. Sachez cependant que nous accueillons toujours les artistes en résidence à huis clos, et que chacun continue de créer et de travailler. Toute l’équipe du Service Culturel du CROUS Bourgogne-Franche Comté va continuer à imaginer les jours où les spectateurs pourront de nouveau se nourrir d’Art et de spectacles, et où les artistes retrouveront leur public.
À bientôt

Un carnet de corps

Petit
théâtre
de la
Bouloie

Besançon

7, rue Pierre Laplace 25000

Sortie de résidence vendredi 27 septembre → 19h

Infos & réservations

Petit théâtre de la Bouloie
culture@crous-bfc.fr
T. 03.81.48.46.08
T. 03.81.48.46.61
Avec le soutien (demande en cours) de la Direction Régionale des Affaires Culturelles Bourgogne-Franche-Comté, avec l’Aide au Projet de la Région Bourgogne-Franche-Comté, l’aide à l’Émergence du Conseil Départemental du Doubs, l’Aide aux Compagnies de la Ville de Besançon - Dispositif ÉmergenceS.

Avec le soutien de L’Alliance Française au Sri Lanka - Accueil en résidence et sortie de chantier publique La Fraternelle, Saint-Claude - Artiste Associé saison 2019-2020, Accueil en résidence Via Danse, CCN de Belfort - Accueil en résidence et accompagnement Pour Parler Production, Nantes - Accueil en résidence Compagnie Pernette.

Crédit photo : © Cie Advaïtal

Un carnet de corps

[SORTIE DE RÉSIDENCE]

Compagnie Advaïtal

chorégraphe  I  Sarath Amarasingam
créateur musical  I  Jean-Noël Francaise
scénographe  I  Stéphane Pauvret

1 heure

« Voyager et Danser c’est se mouvoir dans les espaces, avec un temps et un tonus spécifique, en s’ajustant aux événements imprévus et au monde vivant. »

Un carnet de corps, s’appuie sur un voyage de onze semaines au Sri Lanka en 2018. C’est un retour au pays natal d’un exilé après 28 ans d’absence. C’est l’envie de retrouver des moments de vie qui étaient intenses. Dans le projet « Un carnet de corps », le pari est d’inventer et d’élaborer un protocole permettant de retrouver les états de corps et de danses expérimentées en immersion lors de ce voyage.

La matière chorégraphique est ce qu’il a senti, vécu et récolté. C’est aussi une rencontre avec sa double culture qui est à la fois Française et Sri-lankaise.

« Un carnet de corps » questionne les souvenirs et le passé d’un individu pour les incarner, les vivre, les danser pour s’en libérer.