Lieux culturels du Crous

Bourgogne-Franche-Comté

Comme tous les lieux de spectacle en France, nous sommes dans l’obligation de mettre en suspend notre activité au sein de nos 3 lieux : le Théâtre Mansart à Dijon, Le Petit Théâtre de la Bouloie et Le Café International à Besançon.
Aucune représentation n’aura lieu au cours de ce mois de Novembre, et nous ne savons pas encore quand nous pourrons annoncer notre réouverture au public. Sachez cependant que nous accueillons toujours les artistes en résidence à huis clos, et que chacun continue de créer et de travailler. Toute l’équipe du Service Culturel du CROUS Bourgogne-Franche Comté va continuer à imaginer les jours où les spectateurs pourront de nouveau se nourrir d’Art et de spectacles, et où les artistes retrouveront leur public.
À bientôt

Pillow Concert avec Fenc/s

Théâtre
Mansart

Dijon

94, boulevard Mansart 21000

Jeudi 17 octobre 2019 → 20h30

Infos & réservations

Théâtre Mansart
theatre-mansart@crous-bfc.fr
T. 03.80.63.00.00

Plus d'infos

Fenc/s

Crédit photo : © Cie Fenc/s

Pillow Concert avec Fenc/s

Fenc/s

En partenariat avec l’association De Bas Étages
basse, chœurs  I  Pierre Baudot
chant, guitare  I  Florian Marzin
batterie  I  Alexandre Thivant
guitare, machines  I  Théo Beurlangey

2 heures

Les Pillow Concerts sont des rendez-vous devenus réguliers depuis 2015 avec notamment Toro Piscine, The Moonkeys, Falkor, Melatonin, GHST, Encore, Auberive, la Cie Kub et June Bug. Le Théâtre Mansart poursuit ce chemin avec l’association De Bas Étages pour imaginer de nouvelles expériences musicales…

Cette fois-ci, nous vous invitons à vivre une captation vidéo du groupe Fenc/s :

Dans la langue française, le « / » est un symbole utilisé pour lister plusieurs alternatives opposées. Rien de surprenant alors à ce que FENC/S ait utilisé ce sigle comme étendard de son propos musical. Le quartet, obsédé par l’art du contraste, se plaît à donner corps à des créations hybrides, denses et schizophréniques dans lesquelles une pop en bonne santé se voit sans cesse rattrapée par des crises d’épilepsie.

Dépouillée de ses artifices, la musique de FENC/S repose fondamentalement sur des formats « chanson » dans lesquelles le chant mène les morceaux en jouant sur l’ambiguïté et l’instabilité de l’interprétation. Tantôt réconfortante, tantôt féroce, la voix oscille entre des envolées exaltées, des mélodies sournoises et des thèmes « coups de poing ». Les arrangements instrumentaux ne sont pas en reste et jouent des coudes pour biaiser un algorithme pop trop connu. Les motifs de guitares dialoguent avec les séquences, la batterie se confond avec les beats électroniques, et les grooves de basse narguent la froideur des claviers. Il en ressort un cocktail d’influences mêlant pop-rock « catchy », ambiances new-wave, et murmures rock progressif.

Inspiré par la noirceur d’Archive, l’énergie de Foals ou encore l’ambition de Radiohead, le groupe dijonnais aime jouer avec les codes, et surtout les déconstruire. Des déferlantes orageuses aux écumes étincelantes ; il n’y a qu’un slash. Avec l’équipe vidéaste présente sur scène, vous goûterez ainsi à l’ambiance, aux coulisses et aux moments complices avec les artistes. Vous plongerez dans une scénographie réalisée pour l’occasion par Cécile Choumiloff et Paul Deschamps (les Ateliers Parallèles). À l’issue du concert, un pot vous permettra d’exprimer vos ressentis et d’échanger avec les artistes…