Lieux culturels du Crous

Bourgogne-Franche-Comté

Comme tous les lieux de spectacle en France, nous sommes dans l’obligation de mettre en suspend notre activité au sein de nos 3 lieux : le Théâtre Mansart à Dijon, Le Petit Théâtre de la Bouloie et Le Café International à Besançon.
Aucune représentation n’aura lieu au cours de ce mois de Novembre, et nous ne savons pas encore quand nous pourrons annoncer notre réouverture au public. Sachez cependant que nous accueillons toujours les artistes en résidence à huis clos, et que chacun continue de créer et de travailler. Toute l’équipe du Service Culturel du CROUS Bourgogne-Franche Comté va continuer à imaginer les jours où les spectateurs pourront de nouveau se nourrir d’Art et de spectacles, et où les artistes retrouveront leur public.
À bientôt

L’envol

Petit
théâtre
de la
Bouloie

Besançon

7, rue Pierre Laplace 25000

Mercredi 26 février 2020 → 19h

Infos & réservations

Petit théâtre de la Bouloie
culture@crous-bfc.fr
T. 03.81.48.46.08
T. 03.81.48.46.61

Plus d'infos

Compagnie KuB

Avec le soutien du Conservatoire à Rayonnement Communal de Saint-Priest.
Avec le soutien de Bo ! Fé ! Ma !, Service Culturel du Crous Bourgogne-Franche-Comté.

Crédit photo : Arthur Hennard

L’envol

[SORTIE DE RÉSIDENCE]

Compagnie KuB

flûte  I  Hélène Lamballais
clarinette  I  Samuel Doguet
guitare  I  Matthieu Gomez-Mancini
composition, guitare et machines  I  Jérémy Chmielarz
basse et machines  I  Benoit Vicarini
percussions  I  Rachel Davergne
son et machines  I  Olivier Fado
lumière  I  Paul Deschamps

1 heure

Sept musiciens proposent un voyage mélancolique et coloré dans un dispositif de spatialisation sonore. La flûte, la clarinette et les percussions se mélangent aux guitares électriques et aux sons électroniques dans une quête de nouveaux espaces. 

L’envol est un spectacle musical immersif. Il met en scène sept musiciens qui racontent au travers de plusieurs tableaux sonores, les aventures d’un groupe d’êtres humains, embarquant à bord d’un vaisseau imaginaire. En quête d’une nouvelle vie, ils quittent une terre désolée, un endroit étouffé par les cendres, où les nuances de gris ont remplacé les couleurs et où les sons ont presque tous disparus. Au gré d’un périple plein d’incertitudes, la nostalgie d’un monde à l’agonie fait place à la découverte de nouveaux horizons. 

Tout au long du spectacle, le public est au cœur d’un imaginaire puissant grâce à une création lumière sur mesure et à un dispositif de multidiffusion léger et adaptable. L’histoire est racontée au travers de bruitages divers et de bribes de textes, diffusés dans des enceintes disposées de part et d’autre de la salle. La flûte, la clarinette et les percussions se mélangent aux guitares électriques et aux sons électroniques pour compléter cette expérience unique. 

Entièrement composée par Jérémy Chmielarz, la musique du spectacle est un ensemble de petites pièces créées pour l’occasion ou tirées d’œuvres plus longues pour orchestre, ensemble de musiques de chambre ou ensemble rock.