Lieux culturels du Crous

Bourgogne-Franche-Comté

Comme tous les lieux de spectacle en France, nous sommes dans l’obligation de mettre en suspend notre activité au sein de nos 3 lieux : le Théâtre Mansart à Dijon, Le Petit Théâtre de la Bouloie et Le Café International à Besançon.
Aucune représentation n’aura lieu au cours de ce mois de Novembre, et nous ne savons pas encore quand nous pourrons annoncer notre réouverture au public. Sachez cependant que nous accueillons toujours les artistes en résidence à huis clos, et que chacun continue de créer et de travailler. Toute l’équipe du Service Culturel du CROUS Bourgogne-Franche Comté va continuer à imaginer les jours où les spectateurs pourront de nouveau se nourrir d’Art et de spectacles, et où les artistes retrouveront leur public.
À bientôt

Kattu Maram – Fable / Volet #2 du projet « Terre Sèche »

Petit
théâtre
de la
Bouloie

Besançon

7, rue Pierre Laplace 25000

Résidence du 12 au 23 décembre 2020

Sortie de résidence le jeudi 17 décembre 2020 → 19h00

Infos & réservations

Petit théâtre de la Bouloie
culture@crous-bfc.fr
T. 03.81.48.46.08
T. 03.81.48.47.90
Coproduction La fraternelle/St Claude.
Avec le soutien de la DRAC Bourgogne-Franche-Comté / Ville de Besançon / Région Bourgogne-Franche-Comté / Département du Doubs.

Crédit photo : © Yves Petit.

Kattu Maram – Fable / Volet #2 du projet « Terre Sèche »

[SORTIE DE RÉSIDENCE]

Compagnie Advaïtal

conception, chorégraphie et interprétation l Sarath Amarasingam
personnage d’Alice Danseuse – interprète l en cours de distribution
musicien guitariste l Guillaume Lefebvre
assistante chorégraphie l Lulla Chourlin
scénographie l Alla Sergeyeva
création lumière l Christophe Forey
dramaturgie l Jalie Barcilon
regard extérieur l Nathalie Pernette
régisseuse lumière l Claire Michoux

50 minutes / À partir de 7 ans

Qui connaît l’origine du mot catamaran ?
C’est une fable en soi ; son origine vient de la langue tamoule/ kaṭṭumaram.
Kattu veut dire le lien ou attacher et Maram, le bois.
Les hommes et les mots voyagent…
Certains vécus et souvenirs deviennent des histoires, des fables qui subsistent avec le temps et se répètent. Ici il est question d’interroger ces survivances.
Dans cette création chorégraphique, il s’intéresse à la relation à l’autre et au rapport à la culture intime et sociétale … 

« Kattu Maram » est le deuxième épisode d’une série chorégraphique intitulée « Terre Sèche ». ce projet est née d’un voyage de 11 semaines, que Sarath Amarasingam a entreprit en 2018, un retour dans son pays natal après 28 ans d’absence. Après avoir exploré la quête de l’identité dans le premier épisode, il explore, dans le deuxième, la quête du lien. Il poursuit sa recherche sur la danse autobiographique  et aborde la notion d’autofiction pour questionner le « mensonge à soi » et l’ « arrangement de conscience ».