Lieux culturels du Crous

Bourgogne-Franche-Comté

Comme tous les lieux de spectacle en France, nous sommes dans l’obligation de mettre en suspend notre activité au sein de nos 3 lieux : le Théâtre Mansart à Dijon, Le Petit Théâtre de la Bouloie et Le Café International à Besançon.
Aucune représentation n’aura lieu au cours de ce mois de Novembre, et nous ne savons pas encore quand nous pourrons annoncer notre réouverture au public. Sachez cependant que nous accueillons toujours les artistes en résidence à huis clos, et que chacun continue de créer et de travailler. Toute l’équipe du Service Culturel du CROUS Bourgogne-Franche Comté va continuer à imaginer les jours où les spectateurs pourront de nouveau se nourrir d’Art et de spectacles, et où les artistes retrouveront leur public.
À bientôt

De la nécessité de la gravité

Petit
théâtre
de la
Bouloie

Besançon

7, rue Pierre Laplace 25000

Jeudi 28 mai 2020 → 19h

Infos & réservations

Petit théâtre de la Bouloie
culture@crous-bfc.fr
T. 03.81.48.46.08
T. 03.81.48.46.61

Plus d'infos

Compagnie Opopop

Avec le soutien de Bo ! Fé ! Ma ! , Service Culturel du Crous Bourgogne-Franche-Comté, l’Artdam, Les Forges de Fraisans. En cours de demande : la Ville de Dijon, le Conseil Départemental de Côte d’Or, le Conseil Régional de Bourgogne-Franche-Comté et la Direction Régionale des Affaires Culturelles Bourgogne-Franche-Comté. 

Crédit photo : Jérôme Gaillard

De la nécessité de la gravité

[SORTIE DE RÉSIDENCE]

Compagnie Opopop

conception et mise en piste  I  Karen Bourre et Julien Lanaud
regard extérieur  I  Frédérique Moreau de Bellaing (confirmation en cours)
jeu et jonglerie  I  Karen Bourre
jeu et régie générale  I  Julien Lanaud
création lumières et scénographique  I  Julien Lanaud
arrangements musicaux  I  Aurélien Chevalier
régisseur de création  I  Thibaut Garnier
construction scénographique  I  Eclectik Scéno
chargée de diffusion et de production  I  Adèle Petident

45 minutes

Dans un paysage accidenté et venteux, imaginez, posée en fond de plateau, une caravane bricolée, une tiny house bancale ou une toute petite maison sur pilotis, comme un radeau bravant la tempête. Dans ce monde « low tech », envoûtant et décalé, soumis à un climat capricieux et aux aléas électriques, une femme s’adapte calmement, transcendant son quotidien en jonglant. 

La compagnie Opopop avec la création de ce 4e spectacle souhaite continuer sa recherche autour de la scénographie « vivante », en interaction avec de nouvelles pistes de jonglerie et de manipulation, le tout dans un univers surréaliste qui caractérise la compagnie. Que l’on se casse un ongle, que la maison s’écroule, que l’électricité saute, que l’on oublie sa carte de fidélité ou que le climat se détraque, l’être humain se débat et se relève avec une détermination aussi fascinante qu’émouvante. Face au déni de nos contemporains qui se refusent à admettre leur impact sur le monde, face à la Gravité de l’époque que nous traversons, nous avons envie de nous projeter dans un univers décalé dans le temps et l’espace avec cette question : comment une jongleuse s’adaptera dans ce monde perturbé où la gravité ne sera peut-être plus tout à fait la même ? 

Dans ce spectacle, l’énergie sera irrégulière, le climat improbable… Mais, la compagnie ira-t-elle jusqu’à perturber la gravité ?